Autres que les fonctionnalités et options diverses que nous retrouvons facilement dans les montres de nos jours, les montres sont passées par différents mécanismes. En effet, depuis leur première apparition il y a plus de 500 ans, les montres ont connu des péripéties, allant du mécanisme mécanique au mécanisme quartz que nous connaissons si bien aujourd’hui. Quels sont ces mécanismes par lesquels les innovations de la montre sont passées.

Horlogerie et mécanisme : la montre mécanique

Les montres mécaniques étaient les premières ébauches créées dans le monde de l’horlogerie. À l’époque, les montres de poche étaient plus connues et c’est vers 1480 que l’on a droit aux premiers exemplaires de montres de poignet. Ces dernières fonctionnaient par le biais d’un mécanisme mécanique, soit manuel, d’où leur appellation “montres mécaniques”. En de simples termes, les montres mécaniques ne contenaient ni pile ni toute autre énergie susceptible de les faire fonctionner. L’horlogerie de l’époque était plus ou moins atypique, car il fallait remonter régulièrement les montres pour connaître l’heure. Le mécanisme mécanique se base sur les mouvements du ressort qui entraîne ceux des aiguilles à chaque fois qu’il se tend. Bien que la technique est plus ou moins dépassée de nos jours, les montres mécaniques étaient appréciées pour leur précision.

Horlogerie et mécanisme : la montre mécanique automatique

La montre mécanique automatique ne diffère pas beaucoup de la première. En réalité, cette déclinaison de la montre mécanique automatique se distingue seulement par son alimentation. Si la montre mécanique doit être alimentée manuellement pour afficher l’heure, celle-ci est équipée d’un métal qui se charge de déclencher le ressort qui se détend ensuite sur les aiguilles. Au fil du temps, le monde de l’horlogerie évolue et propose des solutions beaucoup plus appropriées en matière de mesure du temps. En effet, la montre mécanique automatique offre davantage de précision par rapport à la montre mécanique ce qui lui fait un point en plus.

Horlogerie et mécanisme : la montre quartz

C’est un peu plus tard que la montre quartz fait son apparition et nous continuons d’en profiter aujourd’hui. La première montre quartz révolutionne l’horlogerie en 1967 et propose un mécanisme très différent des deux premiers. Elle fonctionnement notamment à l’aide de piles qui déclenchent le quartz par le biais de pulsions d’électricité. Le quartz est alors à l’origine de vibrations mécaniques qui provoquent ensuite les mouvements des aiguilles d’où leur déplacement toutes les minutes. Le plus grand atout de la montre quartz reste sa précision qui frôle l’exactitude. Aujourd’hui, les montres proposent d’autres mouvements qui ont innové le mécanisme quartz, dont les multiples fonctionnalités ou complications horlogères.