Choisir et acheter une pierre semi-précieuse en ligne, c’est possible. Pierres de protection, cristaux, les boutiques de lithothérapie en ligne connaissent un essor considérable, et la qualité est au rendez-vous. Bien entendu, le marché connaît aussi ses turbulences, avec la présence des pierres de synthèse et des pierres traitées en provenance de pays asiatiques. D’où l’importance de s’informer, de comparer les boutiques entre elles. Des paramètres tels que les prix, la qualité du service client et l’aptitude à informer sur les propriétés des pierres sont des critères essentiels. Dans cet article, nous vous donnons quelques informations utiles pour vous permettre d’acheter vos pierres en toute confiance.

Les solutions : boutiques en ligne, salons et boutiques spécialisées

Acheter des pierres semi-précieuses en ligne ? Oui, c’est une solution parmi d’autres, avec ses avantages et forcément ses inconvénients. Sur ce site, par exemple, vous trouverez des bijoux en pierre naturelle, des objets en pierres ainsi que des minéraux bruts sélectionnés pour leurs propriétés et vertus en lithothérapie.

La solution la plus simple est évidemment de vous rendre directement dans une boutique spécialisée en lithothérapie et dans l’ésotérisme. Il y a plusieurs façons d’en trouver une proche de chez vous. A commencer par une recherche sur internet, les annonces dans la presse et les forums français consacrés à la lithothérapie. Une boutique est l’occasion pour vous de constater de visu les pierres qui vous intéressent, de suivre votre intuition en fonction de la couleur, des formes ou encore des vibrations qui émanent d’elles.

Une autre solution est de visiter un salon consacré aux pierres et minéraux en général. Ces salons sont légion en France et se déroulent toute l’année. Les exposants exposent leurs plus belles pièces, et vous prodiguent des conseils utiles. C’est l’occasion pour vous d’échanger, d’examiner de plus près des pierres repérées sur des forums et en apprendre plus sur la lithothérapie en général.

Mais la solution qui nous intéresse est celle des boutiques en ligne. Parmi elles, vous devez distinguer entre boutiques communes (sites communs) et marchands étrangers. Des différences notables existent entre ceux-ci.

Les boutiques en ligne

Les boutiques communes ou sites communs sont ceux que vous retrouvez par l’intermédiaire des moteurs de recherche traditionnels. Entrez « boutique lithothérapie » et une pléthore de résultats vous est donnée. Tous les budgets sont représentés.

Les boutiques communes ont l’avantage du prix : les pierres sont de bonne facture, les prix pratiqués sont accessibles (frais de port, notamment), le choix est vaste. L’inconvénient est l’impossibilité de vérifier la pierre avant l’achat, les photos présentées étant non contractuelles. Vous n’êtes donc pas à l’abri d’une mauvaise surprise.

Les sites de vente d’articles de pair à pair (par exemple, le site eBay) sont des sites où vous pouvez réaliser des bonnes affaires sur des pierres ayant déjà été utilisées. Les prix sont significativement inférieurs à ceux du marché. Mais méfiance, tout de même : posez les bonnes questions au vendeur, et examinez les photos fournies sur la page du produit.

Les sites de créations personnelles sont également un vivier que vous pouvez exploiter. Des créateurs y vendent leurs bijoux en pierres naturelles et même des minéraux bruts pour la lithothérapie. L’avantage est que vous pouvez y retrouver de très nombreux vendeurs, des quatre coins du globe (notamment sur le site Etsy). Les vendeurs présents sont généralement certifiés par l’administrateur du site. Le seul inconvénient est la longueur des délais de port, notamment lorsque la pierre vient d’un pays éloigné.

Enfin, les sites asiatiques, essentiellement chinois. Ce sont les sites que les amateurs et praticiens de la lithothérapie essaient d’éviter autant que possible. Les prix défient toute concurrence, mais les risques de mauvaises surprises (pierres contrefaites, pierres de synthèse …) sont élevés.

Vous l’aurez compris, acheter des pierres semi-précieuses en ligne exige de prendre certaines précautions.

Comment choisir entre les différentes boutiques de lithothérapie en ligne ?

Nous allons tenter de vous donner des indications pour vous aider à faire votre choix.

D’abord, il est important de comparer les prix des pierres. Leurs prix varient en fonction de la variété considérée, bien sûr, mais également de leur provenance, de leurs teintes et de leurs formes. Une pierre roulée coûtera moins cher qu’un cristal naturel. Sur le marché des pierres, les tranches de qualité sont au nombre de cinq : AAAA+ (pour les pierres de la plus haute qualité), AAAA (pour une qualité premium), AAA (haute qualité) puis AA et A (standard). Plus la qualité est élevée, plus le prix le sera.

Ensuite, il faut aussi que vous compreniez les mesures de poids. Les pierres précieuses et semi-précieuses vendues en ligne ne sont pas affichées en grammes, mais en carats. 1 carat vaut 0,20 gramme, ce qui équivaut à 5 carats par gramme de pierre. Plus la pierre est volumineuse, plus son prix sera élevé. Le poids est nuancé par ce que les professionnels appellent la « bavure ». La bavure est une imperfection. A pierres de poids équivalents, la pierre sans bavure sera plus chère.

Choisissez également votre boutique en ligne en misant sur la qualité et non sur la quantité. Un site qui propose un choix élargi de pierres n’est pas forcément un site de référence. Un site de référence est un site qui vous fournit des photos claires, suffisamment nombreuses et des textes explicites pour vous guider. Le site offre-t-il un parcours intuitif ? Des conseils de qualité y sont-ils offerts ? Un service client est-il disponible ? Ce sont autant de gages de sérieux. Il est préférable d’investir dans une pierre véritable, de bonne qualité, plutôt que d’accumuler des petites pierres bon marché mais qui au final se révèleront inefficaces.

Attention aux arnaques : le cas des pierres de synthèse

Le marché sur internet est inondé de pierres contrefaites. La contrefaçon de pierres semi-précieuses peut se faire de deux manières : la synthèse de pierres naturelles et la synthèse de pierres artificielles.

Non, ce n’est pas un oxymore, les pierres de synthèse naturelles existent bien. Elles commencent à se faire une place de choix dans le marché des pierres de lithothérapie et ne s’arrêtent pas à la seule joaillerie. Les pierres de synthèse « naturelles » sont des copies industrielles de pierres naturelles qui sont difficiles ou trop chères sur le marché. Elles présentent des caractéristiques chimiques et physiques extraordinairement proches de leurs « modèles ». Le Diamant industriel est bien sûr la pierre de synthèse naturelle par excellence. Mais les pierres de référence en lithothérapie font également l’objet d’une copie à grande échelle. Les copies n’ont malheureusement aucune valeur bioénergétique et encore moins des propriétés curatives.

Les pierres de synthèse artificielles sont également vendues sous l’appellation de pierres de lithothérapie. L’exemple le plus fréquent est la fausse obsidienne bleue, qui est en réalité du verre industriel teinté. L’obsidienne est un cristal de structure amorphe, et à l’œil nu, difficile de la distinguer du verre naturel. Or, à l’état naturel, il est très rare de trouver une obsidienne naturellement transparente avec des couleurs aussi vives. Rien d’étonnant à cela, quand on connaît les prix atteints par l’obsidienne verte ou bleue sur le marché. Un autre exemple est celui de la moldavite, pierre de l’épanouissement spirituel et de la clairvoyance, très recherchée en lithothérapie. Elle est très rare, et le seul gisement connu se trouve en République Tchèque, dans la région de Moldova, près de la rivière Vlatva. Parce qu’elle est un verre naturel de couleur verdâtre, les commerçants peu scrupuleux n’hésitent pas à lui substituer un verre industriel. Fort heureusement, un test énergétique vous permettra de faire la différence.

Attention aux arnaques en ligne : le cas des pierres traitées

Lorsqu’on parle de pierres traitées, il peut s’agir de pierres teintées, de pierres bombardées ou de pierres reconstituées.
Parmi les pierres les plus fréquemment teintées, citons l’agate, minéral blanc translucide recommandé contre les douleurs articulaires. Elle est plongée dans une solution ionique chauffée, afin de rendre la surface poreuse et d’y injecter des particules d’un vert, bleu ou rouge très vif. Même chose pour l’améthyste, qui est souvent commercialisée comme de la citrine (qui reviendrait beaucoup plus cher), remède par excellence contre les énergies négatives et porteur de joie, créativité et abondance. L’améthyste chauffée prend une couleur lait-miel directement reconnaissable par les initiés.

Une nouvelle mode consiste également à « bombarder » des cristaux de faible valeur avec des particules d’un minéral précieux pour leur donner des couleurs autrement plus vives. Par exemple, un cristal de roche bombardé d’or verra sa vibration et son énergie complètement perturbée. Le quartz « titane » est également vendu comme une pseudo-pierre de lithothérapie : en réalité, il s’agit de druse de quartz bombardé à l’oxyde de titane et autres oxydes métalliques permettant de lui donner un éclat mordoré fort séduisant.

Les pierres reconstituées, quant à elles, sont des morceaux de pierre agrégés par une colle ou une résine industrielle pour constituer une pierre plus volumineuse. Difficile pour un non-initié de remarquer par réfraction à l’œil nu les jointures lorsque l’agrégation a été réalisée par un « professionnel » de la reconstitution. A l’instar des pierres de synthèse, les pierres traitées n’ont aucune valeur curative et énergétique.